Communiqué de presse du jeudi 28 mai 2020

* Pour davantage de concertations entre les associations représentant les auteurs et le Ministère de la Culture pour aider à construire une réforme plus courageuse et plus juste du statut d’auteur *

La Fédération des Associations des Métiers du Scénario, rassemblant à ce jour neuf associations à but non lucratif de scénaristes et de métiers du scénario, s’inquiète de l’avenir de notre secteur, comme toutes les personnes, les sociétés et les institutions actives du cinéma et de l’audiovisuel qui se sont récemment manifestées.

Nous avons entendu de la part du Président des paroles qui se voulaient rassurantes ainsi que des premières mesures approximatives pour sauver les intermittents. Il nous a manqué des mesures pour les autres métiers de la filière, notamment les artistes-auteurs qui n’ont pas de régime social adapté, pas de convention et peu de représentation valorisante dans la sphère publique. Ils restent encore à ce jour les grands oubliés des débats autour de la crise économique et sanitaire, et de la reprise progressive d’activité dans les secteurs culturels.

Mais plus que tout, il nous a manqué une véritable considération pour nos statuts lacunaires, qui n’ont pas attendu de pandémie pour être discutés et commentés dans notre milieu. Il nous a manqué autant de reconnaissance du gouvernement que de vision à long terme.

Les artistes-auteurs et métiers du scénario sont encore à ce jour des acteurs précaires de la production culturelle, alors qu’ils sont les fondateurs des histoires et des récits qui deviennent vos films, vos séries, vos livres ou vos bandes dessinées.

Nous avons récemment pu observer des cas troublants, qui manifestent l’urgence de s’unir dans un esprit de soutien et de réflexion collective ; l’oubli quasi-immédiat des préconisations du rapport Racine, le scandale concernant l’AGESSA et la réaction agressive de la SGDL suite à l’expression critique et libre de l’auteur Joann Sfar.

Plusieurs associations ont déjà exprimé leur déception, plusieurs syndicats ont déjà exprimé leurs attentes, plusieurs institutions ont déjà exprimé leur soutien. Forte des 900 personnes actives qu’elle représente, la Fédération joint sa voix à celles de ces organisations et appelle à de nouvelles concertations.

Nous appelons le Ministre de la Culture et le gouvernement à reprendre le dialogue avec l’ensemble des organisations professionnelles, à écouter leurs revendications et leurs idées pour refonder nos statuts précaires et permettre de solidifier un système de production et de distribution envié dans le monde en protégeant davantage celles et ceux qui dépendent du statut d’auteur.

Nous appelons au progrès des idées, à l’audace des mesures, à la concertation pour la reconstruction d’un milieu qui participe au rayonnement culturel de la France, sur le territoire national, comme à l’international.

Associations membres de La Fédération : l’Accroche Scénaristes, l’ADEFI, l’ASSOC, Backstory L’Association, Lecteurs Anonymes, NAAIS, Safire Grand Est, ScriptoKarib et Séquences 7.

Version PDF en ligne.

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.